mardi 30 août 2016

Le mystère de la vie




S’il ignore ce qu’il est, l’homme est aliéné, 
par rapport à son potentiel vital ; 
il ne vit qu’à la superficie de lui-même, 
ne respire donc qu’à la superficie de lui-même, 
survit en redoutant la mort qu’il crée d’autant plus et plus vite 
qu’elle devient en fin de compte, inconsciemment, 
son seul objectif.

Je ne pense pas que nous puissions prendre 
délibérément et consciemment pour objectif la vie 
sans l’objectiver au plus haut niveau de conscience, 
c’est-à-dire sans avoir l’audace de plonger dans son mystère oublié, 
mais dont nos mythes traditionnels sont la mémoire.
.
.



La vie m’émerveille.
Je ne la comprends pas.
À travers ce mystère, je crois vraiment que la plus grande puissance
que peut développer un être humain pour modifier le cours de sa vie,
c’est l’amour.
Ce n’est pas simplement l’amour humain,
mais l’Amour dans sa grande dimension d’aimer.
Vraiment aimer.

S’il y avait l’amour dans notre quotidien et nos décisions,
on ne détruirait pas la vie, nous n’aurions pas d’armements,
 de missiles, de chars d’assaut et toutes ces stupidités liées au meurtre.
Non, on n’aurait pas besoin de tout cela.
Il faut surtout apprendre à aimer et prendre soin,
plutôt qu’à détruire ou à haïr.

Je suis très attaché à ce monsieur qu’on a crucifié,
alors qu'il ne parlait que d’amour.

Il n’a jamais dit “construisez-moi des cathédrales ou des églises”,
il a simplement dit que l’amour est la puissance absolue
qu’un être humain peut déployer...
(...)
.
Pierre Rabhi
.



5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui...merveille de la vie !

      Merci à toi d'avoir partagé ces deux textes !
      je n'ai fait que les rapprocher...

      Supprimer
  2. Superbe alliance entre Annick de Souzenelle et Pierre Rabhi pour dire et nous rappeler l'essentiel de nos existences et de la vie.

    RépondreSupprimer